Dans Cet Article:

Un propriétaire peut vendre une servitude d'accès à un voisin pour une allée ou un chemin, afin que le voisin puisse avoir accès à sa propre propriété. Il s’agit d’une servitude privée qui n’a été mandatée par aucune autorité gouvernementale. Cette servitude doit être donnée par écrit et devient un élément permanent du titre de propriété que les propriétaires ultérieurs doivent respecter.

Service d'accès privé

Droit d'accès légal

Étape

Un propriétaire ne peut empêcher un voisin d'avoir accès à sa propriété. En cas de litige, le voisin peut acquérir une servitude légale accordée par la municipalité, le comté ou l'organisme public chargé de la surveillance des droits de propriété locaux. Cette servitude permettra une allée ou un chemin afin que le voisin puisse accéder à sa propriété. Cette servitude devient permanente et fait toujours partie du titre de propriété du donneur de servitude.

Routes publiques

Étape

Le gouvernement a le droit d'accéder à un domaine éminent: la saisie de propriétés privées à des fins publiques. L'entité gouvernementale impliquée peut être une agence fédérale, d'état, de comté ou municipale. Le propriétaire doit accorder une servitude pour créer un chemin public où le gouvernement le juge nécessaire. Dans certains cas, le propriétaire peut recevoir une juste valeur marchande pour la bande de terrain nécessaire à la construction de la route. La largeur de la route est à la discrétion du gouvernement.

Routes privées

Étape

Un propriétaire peut accorder ou vendre le droit à un chemin privé à travers sa propriété. Cette route serait utilisée pour les déplacements du voisin. La servitude ne donnerait à personne le droit de stationner, de tondre ou d’utiliser le secteur de la route à des fins autres que le transport. Le propriétaire peut mettre en place une porte, à condition que le voisin ait la possibilité de la franchir. Les invités du voisin doivent également être autorisés à utiliser la route une fois la servitude accordée.


Vidéo: