Dans Cet Article:

Les partenariats eux-mêmes ne paient pas d'impôt sur le revenu. Au lieu de cela, les bénéfices et les pertes du partenariat sont transférés aux partenaires, qui paient les impôts au niveau individuel. Comme les partenaires paient des impôts sur leur part des revenus de la société, ils ne sont pas imposés lorsqu’ils reçoivent un retrait ou une distribution. - tant que la distribution ne dépasse pas leur base.

Les retraits et les distributions des sociétés en commandite de l’annexe K-1 sont-ils un revenu imposable? Les gens d’affaires au travail

Le revenu imposable des sociétés de personnes appartenant à l'annexe K-1 est-il un droit de retrait et de distribution?

À propos de l'annexe K-1

L'annexe K-1 est un formulaire fiscal qu'une société de personnes génère pour déclarer la part du revenu, des déductions, des crédits et des distributions d'un partenaire, ainsi que d'autres informations pertinentes. Certains détails sont purement informatifs, tandis que d'autres doivent être reportés dans le formulaire principal 1040 du partenaire. Les "Instructions pour l'annexe K-1" de l'Internal Revenue Service indiquent quelles informations doivent être reportées et où elles doivent être répertoriées.

Comment les partenaires sont taxés

Bien que les retraits et les distributions soient notés à la K-1, ils ne sont généralement pas considérés comme un revenu imposable. Les partenaires sont imposés sur le revenu net d’une société de personnes, que le revenu soit distribué ou non. Par exemple, supposons que le partenaire A ait une participation de 50% dans une société de personnes qui a généré un revenu net de 60 000 $ au cours de l'année d'imposition. À la fin de l'année, le partenaire A recevra un K-1 qui indique qu'il avait un revenu de 30 000 USD (50% sur 60 000 USD) de la société de personnes et il devra payer un impôt sur le revenu sur cette somme.

Si le partenaire le souhaite, il peut laisser ces 30 000 $ dans le partenariat. La société de personnes conservera les fonds dans un compte bancaire commercial et les déclarera dans les capitaux propres du partenaire au bilan. Comme il était déjà imposé sur les 30 000 $ de revenus de partenariat, il ne sera plus imposé lorsqu'il le retirera.

Exception à la règle

Les retraits et les distributions ne sont pas imposables tant qu'ils ne dépassent pas la base du partenaire. La base d'un partenaire est la somme d'argent qu'il a mise dans la société de personnes, sa part des revenus de la société et moins sa part des pertes de la société de personnes. Si le partenaire retire plus que sa base, la différence est un revenu imposable.

Par exemple, supposons que le partenaire A ait investi 10 000 USD de son propre argent dans la société de personnes et que sa part distributive du revenu de la société de personnes soit de 30 000 USD. Il peut retirer jusqu'à 40 000 $ et ce ne sera pas imposable. S'il retire 45 000 $, l'excédent de 5 000 $ est imposable. L'IRS note dans les instructions du partenaire pour l'annexe K-1 qu'il est de la responsabilité du partenaire de garder une trace de sa base et de déclarer son revenu imposable.


Vidéo: