Dans Cet Article:

Les locateurs louant à des locataires en vertu de l'article 8 utilisent des protocoles similaires à ceux destinés à des locataires non subventionnés. En fait, le HUD exige des destinataires de l’article 8 et des propriétaires qu’ils concluent un contrat de location. Les mêmes conditions concernant la violation et la résiliation du bail s'appliquent à l'article 8 et à la location traditionnelle. HUD place plusieurs stipulations, spécifiques à la section 8, sur le processus de création de bail.

Type de bail

Si un locateur utilise un formulaire de bail standard avec des locataires non subventionnés, il doit utiliser le même formulaire avec les locataires en vertu de l'article 8. La réglementation fédérale autorise un propriétaire à utiliser un autre type de bail avec les détenteurs de coupons en vertu de l'article 8 s'il n'utilise pas un bail standard avec d'autres locataires. Dans les deux cas, le propriétaire doit joindre au contrat le supplément à la location prévu à l'article 8 de la HUD. HUD examine tous les contrats de location avant d’être approuvés pour s’assurer qu’ils sont conformes à la législation nationale et locale.

Durée

En règle générale, HUD exige des propriétaires et des locataires de l’article 8 de signer un bail initial d’un an. HUD laisse aux agences de logement locales le loisir d’approuver une durée de bail plus courte si, comme le stipule le Code des règlements fédéraux, «cela améliorerait les possibilités de logement pour le locataire» ou si la durée des baux plus courts est une pratique courante dans la région. Les propriétaires ne peuvent pas augmenter le loyer d'un locataire en vertu de l'article 8 lors du premier contrat de location.

Information

Le code fédéral impose aux propriétaires d'inclure certains éléments d'information dans un bail en vertu de l'article 8. Par exemple, le contrat de location doit indiquer le nom du propriétaire et du locataire, l’adresse de l’unité, le montant du loyer mensuel, la durée du contrat de location, les conditions de renouvellement du bail et la divulgation des services publics et des appareils dont le propriétaire et le locataire sont responsables. Chaque contrat de location au titre de l’article 8 comprend également l’additif de location de l’article 8 du HUD et un contrat de paiement d’aide au logement; les deux documents exposent les conditions de la location en vertu de l'article 8 et définissent les responsabilités de chaque partie - locataire, propriétaire, agence de logement et HUD - en vertu de la convention.

Résiliation

Si un locataire souhaite résilier le bail, il doit en informer l'agence de logement qui gère ses prestations et respecter les conditions du bail ainsi que les lois locales et nationales en matière de résiliation du bail par un locataire. Un locateur visé à l’article 8 peut résilier le bail si un locataire commet des violations graves ou répétées du bail, un crime qui, selon le Code des règlements fédéraux, "impose au locataire des obligations en rapport avec l’occupation ou l’utilisation des lieux" ou "autre bonne cause." Le refus du locataire d'accepter un renouvellement de bail ou des antécédents familiaux de destruction de la propriété ou de nuisance ou de nuisance pour les voisins sont des exemples de motif valable. Le fait que l'agence de logement qui administre le programme prévu à l'article 8 ne verse pas de loyer au propriétaire ne constitue pas un motif de résiliation du bail.


Vidéo: Les nouveaux visages de la précarité